Sainte Claire

Toute l'histoire de sainte Claire est intimement liée à celle de saint François d'Assise.
Tout se déroule à Assise, cette petite ville d'Ombrie ou Claire est née le 16 juillet 1194, a grandi et a vécu, mis à part une absence de six ans, lors de la “Commune”, au tout début du XIIIème siècle.
Claire Offreduccio di Favarone est d'origine noble et reçoit une éducation en conséquence. Elle est belle, intelligente et son père la voit déjà bien mariée.
François, fils de commercant, laisse tout tomber pour partir chanter les louanges de Dieu, prêcher dans Assise.
Claire de son côté perçoit ce besoin de Dieu qui l'envahit et repousse tous les prétendants.
François, ce fou de Dieu, l'attire par sa manière de vouloir dans la pauvreté absolue suivre le chemin que le Christ a montré.
Claire veut le rencontrer, elle a 15 ans à peine. A dix huit ans, malgré la différence de classe sociale, en secret, elle prend contact.
Le jour des Rameaux de 1212, Claire, avec la complicité de sa tante, rejoint François qui la place dans un couvent de Bénédictines, après lui avoir coupé les cheveux et donné un habit.
Claire au grand scandale dans sa famille y entre comme servante, avant de rejoindre une communauté de religieuses sur le mont Subasio. Avec une petite communauté naissante elle s'installe à la petite église de Saint Damien. Fascinée par la vocation de François, elle veut, comme lui, suivre la vocation d'une communauté dédiée à la pauvreté où chacune, sans distinction de classe sociale, participe à l'oeuvre commune.
Toutes les soeurs travaillent ensemble, prient ensemble et surtout se portent au secours des plus démunis. Toute la vie de Claire sera orientée vers ce désir de permettre à sa communauté de vivre la pauvreté et de rester liée à la communauté des frères de François. Elle demandera au pape le privilège de ne pas avoir de privilège, le privilège de la pauvreté contrairement aux autres Ordres possédant des biens de plus en plus importants.
Afin de pérenniser son Ordre des “Pauvres dames”, elle choisit enfin de rédiger une règle, la première écrite par une femme.
Claire déjà très malade depuis de nombreuses années eut la joie de voir le pape Innocent IV, de passage à Assise le 9 août 1253, signer l'autorisation de son Ordre. Le 11 août elle rejoignait le Seigneur dans la Paix, tenant dans ses mains le précieux document.
Deux ans plus tard, le 26 septembre 1255, Claire fut canonisée par Alexandre IV. Après la construction de l'église de Santa Chiara, le 3 octobre 1260, la dépouille de Claire y fut transférée et enterrée sous le maître hôtel.
C'est en 1850, après des recherches, que la tombe de Claire est retrouvée et a été transférée dans la châsse de la crypte de Santa Chiara bâtie pour la recevoir. Elle peut encore aujourd'hui y être vue.
Sainte Claire est célébrée le 11 août.

Reproduction du tableau "Sainte Claire prenant le voile" de Empoli (Jacopo Chimenti, dit Jacopo da) Florence vers 1554
Avec l'autorisation du musée des beaux arts de Caen.
Vues du monastère de saint Damien et de Santa Chiara
Photos prétées par l'Aumônerie catholique de l'École normale supérieure
texte : Michel Bonnefoy.
Réalisation du site : Vitrine-Internet.
12 Décembre 2017 22:26:22
Ecrivez-nous :