de déconfinement en déconfinement progressif

            De déconfinement en déconfinement progressif !

 

                 Grande joie de fêter simultanément les grandes fêtes liturgiques de Pentecôte, de la sainte Trinité, du St Sacrement et bientôt du Sacré-Cœur. La chapelle encore à moitié remplie de nos habitués a retrouvé son visage de fête et nous espérons que peu à peu l’Assemblée pourra à nouveau être complète. Nous avons beaucoup admiré combien les personnes se sont pliées tout de suite aux règles sanitaires de distanciation. Et ainsi tout se passe très bien.

                 Les conférenciers qui en temps habituel assurent notre formation permanente tout au long de l’année ont suspendu leurs cours depuis le mois de mars et nous avons grandement fait appel à Père François-Marie Fève, notre aumônier qui nous dispense chaque semaine de la très bonne nourriture spirituelle, sans oublier les homélies quotidiennes.

                 Nous espérons à présent que notre petit accueil va reprendre du service, c’est une nécessité pour assurer une part du soutien financier de la communauté. Nous ne savons pas encore si notre fête de sainte Claire ressemblera à la fête des années précédentes et si nous pourrons inviter nos amis comme nous le faisions pour un repas fraternel à l’issue de la messe. Cela aussi dépend de l’évolution du déconfinement.

                 Nous avons été touchées que les amis du monastère demandent de nos nouvelles, pas de virus à l’horizon chez nous. Tout le monde va bien. Nous rendons grâce au Seigneur et nous restons toujours très prudentes. Nous avons lu avec intérêt la lettre du Président de la Conférence Episcopale au Président de la République, nous rendons grâce pour la vitalité de notre Eglise, tout particulièrement en cette période de pandémie où le souci de tous les prêtres a été de garder le contact avec leurs paroissiens, grâce à You tube et leurs sites respectifs.

                 Nous nous lançons à présent dans les confitures que vous pouvez toujours trouver au Petit Magasin.

                 La chapelle est toujours ouverte. Quant au Petit Magasin il est ouvert le dimanche matin après la messe et tous les jours à la demande, en sonnant à la porte du monastère de 9 heures 30 du matin jusqu’à 17 heures. N’hésitez pas à nous appeler. Nous vous restons proches par la prière et notre amitié fraternelle.

                                  Les sœurs clarisses de Montfavet

Ange : Huile sur bois de Christine Bonnefoy, d'après un tableau de la collection Campana Musée du petit Palais d'Avignon
Réalisation du site : Vitrine-Internet.
07 Juillet 2020 19:56:00
Ecrivez-nous :